Jeudi 29 mars 2012 4 29 /03 /Mars /2012 06:55

100-Bullets-1 La litanie est la même, chaque fois : " Dans cette mallette, vous trouverez une arme et cent cartouches non identifiables. Quoi que vous décidiez de faire, vous serez au-dessus de la loi. Aucun organisme ne pourra vous inquiéter... Vous resterez libre." . Pourquoi l'agent Graves remet-il cette mallette ? Quel est son objectif ? Comment choisit-il les acquéreurs ? Est-ce du au hasard ? Est-ce une machination, ou une vengeance ?

La série 100 bullets fait partie de ces albums qui conduisent à l'addiction. Dès le premier tome, le lecteur se pose des questions sur cette histoire. Qui sont les agents Graves et Sheperd ? Quelles sont ces images plaquées au milieu d'une histoire et ne semblent avoir aucun sens? Ce n'est qu'au deuxième tome que le lecteur pense trouver la lumière alors que les auteurs le mènent à l'intérieur d'un sombre labyrinthe dont ils ont la solution.
Point d'absolution ici. A contrario de nombreuses histoires policières, Brian Azzarello souhaite un fil d'Ariane à son histoire. Si les personnages rencontrés sont tués, tant pis. Chez lui, il n'y a pas de héros. Notre monde contemporain est dévoyé et les quelques humains qui restent en sont les victimes. Chaque tome comporte plusieurs histoires qui s'imbriquent parfaitement les unes aux autres. Ce qui les lient, ça peut être une image, un sigle, un personnage secondaire, mais au bout de la série, toute l'histoire se tient.
100-Bullets-2 Eduardo Risso est connu des lecteurs français pour les différentes séries parus aux éditions Glénat (Chicanos, Je suis un vampire). Son trait est tout de suite reconnaissable. Tout à la fois limpide et torturé, il met en valeur le corps humain tout en montrant l'âme. Chez Risso, les ombres sont importantes. Elles remplacent la lumière, elles sont le décor.  Comme Brian Azzarello, le dessinateur de 100 bullets ne s'attarde pas sur les beaux profils. Une plastique parfaite peut cacher une âme malveillante.
Publiée chez Vertigo, la série 100 bullets a reçu plusieurs récompenses. Le lecteur français qui n'aura pas l'habitude des comics-books trouvera ici une porte d'entrée parfaite. Une histoire complexe dans notre monde contemporain, un dessinateur qui a déjà été publié chez les éditeurs français et une parution régulière chez Urban Comics.

Manipulé de la première à la dernière page, le lecteur retient son souffle. Il finit tendu et presque apaisé de 100 bullets. C'est une lecture dont on ne ressort pas indemne.

100 bullets
T1 et T2
Auteur : Brian Azzarello
Dessinateur : Eduardo Risso
Collection : Vertigo classique
Edition  : Urban Comics

Par Hervé - Publié dans : comic-book - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

QUI SOMMES-NOUS ?

Qu'est-ce que Temps de Livres ? Pour en savoir plus suivez le lien. Pour des renseignements, n'hésitez pas à nous contacter par mail ou à nous rendre visite sur la page Facebook

ME SUIVRE

Syndication

  • Flux RSS des articles

PROCHAINEMENT

 

 

 



JE PARTICIPE

dialogue croiselogo4.png

logo-top-bd
   logo-auracan
mgrb

Recherche

Catégories

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés