Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 18:51

Jack L'éventreur poursuit ses macabres activités. Mais cette fois, Scotland Yard a remonté sa trace jusqu'au domicile d'une des ses connaissances : H.G Wells. Seul solution pour leur échapper : La machine à voyager dans le temps, que celui-ci vient d'inventer. H.G Wells s'aperçoit alors que Jack L'éventreur n'est autre que l'éminent chirurgien Leslie John Stephenson. Comme il est celui qui a permis que Jack L'éventreur s'échappe, Wells prend une grave décision : Poursuivre le criminel en 1979, et le ramener en 1893.

Lire C'était demain c'est un peu faire péché de gourmandise. Edité une première fois en 1980, qu'allait donner cette nouvelle édition révisée ? C'était demain c'est aussi un film de Nicholas Meyer, avec Malcolm McDowell. Difficile, à la lecture, d'y faire abstraction. Ce livre ne raconte pas uniquement la chasse à l'homme qu'effectue H.G.Wells, mais surtout l'acclimatation de deux hommes venus du passé. C'est le point fort du livre.

Karl Alexander voit en Leslie John Stephenson un homme moderne, alors que Wells semble anachronique, et dépassé par les évènements, lui qu'il semblait si riche d'idées révolutionnaires. Wells est l'anti-héros, empêtré dans ses convictions, ses traditions de sujet à la reine Victoria. Si H.G.Wells est le personnage principal, Leslie John Stephenson semble être préféré de l'auteur. Sa carrure, sa faculté dadaptation, sa grandiloquence en font un méchant d'envergure. Quant à Amy, malgré son air de femme moderne, elle n'est que l'amante du héros. Ce livre est aussi une leçon d'histoire et de sociologie. L'évolution de la société en 1893 et 1979. H.G.Wells la voyait comme une "utopie progressiste". Karl Alexander veut peut-être montrer que notre évolution de la société est un échec. Vu le dénouement final, ce serait le cas.

C'était demain n'est pas un mauvais livre, il manque de rythme dans la lecture. A force de voir H.G Wells patauger ou s'émerveiller des progrès techniques, le lecteur peinera à continuer. Le film, plus direct, plus concis, est une remarquable adaptation de l'oeuvre originale. Comme je le disais, le livre est à conseiller aux gourmands. Un livre qui a le mérite d'exister, mais qui n'est pas extraordinaire.

 

C'était demain

Auteur : Karl Alexander

Collection : Dédales

Edition : Mnémosc-etait-demain.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires