Dimanche 18 juillet 7 18 /07 /Juil 13:16

Par Hervé

inagakiA cinq minutes de la fin, résumé de la situation : Hiruma, quaterback génial et machiavélique n'est plus capable de lancer le ballon. Sena, son remplaçant n'est pas assez qualifié pour jouer cette place. Quant au défenseur Kurita, il est en difficulté face au terrifiant Gao. Le score est à égalité, mais plus pour très longtemps!

Quel suspens! Toujours sur le thème du dépassement de soi, le scénariste Inagaki produit d'infimes variations. Même dans ce tumulte qu'est la finale, il arrive à nous montrer qu'avant de gagner, c'est l'esprit d'équipe qui est présent. Les personnages, toujours en perpétuelle évolution, font des actions insensées. Sans rien dévoiler, Sena va au casse pipe, incroyable, non? Quant à la deuxième partie de ce récit, il est consacré à une rencontre exceptionnelle, que les lecteurs attendaient depuis longtemps! Le véritable Eyeshield21 se dévoile. Pourquoi, comment? Le dessin, toujours aussi dynamique atteint une dimension bestiale! Quand deux équipes, composées de phénomènes, s'opposent, le choc des titans n'est pas loin. Gros plan, lettrage majuscule, double page... La panoplie du mangaka est sortie. Il faut que ce dernier match reste dans les mémoires. C'est chose faite!

Fidèle à lui-même, le recueil se finit en point d'interrogation, avec une équipe hétéroclite de joueurs. Si le scénario reste toujours aussi bon, alors j'ai hâte de lire la suite!

EYESHIELD21 T31
AND THE WINNER IS
AUTEUR : RIICHIRO INAGAKI
DESSIN : YUSUKE MURATA
EDITIONS : GLENAT

 

Autres tomes chroniques : Tome 30; tome 37

 

Publié dans : Manga - Ecrire un commentaire
Communauté : autour de la BD - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés