Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 18:44

frontiers.jpg1963. Quelque part en Europe, des femmes se font kidnapper. Si l'enquête officielle est confiée à la police, l'autre, officieuse, est menée par Daniel Storm et son équipe du B.A.D (Before Alien Destruction). Est-ce que le ravisseur serait un extra-terrestre ?

Si le récit s'attache principalement à l'enquête, les différents protagonistes ont tous une scène particulière à jouer. Ce sont autant d'histoires qui permettent d'élargir et de déterminer l'univers de Frontiers. De la créature inoffensive qui effraie les passants, à l'étudiant qui achète une droïde, en passant par le démantèlement des panzers-troopers, ce n'est donc pas notre passé, mais une histoire légèrement modifiée par l'arrivée des extra-terrestres. Leurs technologies ont permis de faire évoluer l'humanité (même si le look de certaines machines restent marquées par les années 60). Le personnage principal est Daniel Storm, un beau brun qui prend de mystérieuses pilules rouges. On n'en saura pas plus... On voit apparaître d'autres protagonistes : un "sosie" d'Einstein, celui de Bogart, une femme-chat, mais si leur apparition fait sourire, les explications restent vagues. Les personnages féminins n'ont pas l'air d'avoir très froid. Toutes sont en petite tenue, sans que le scénario soit explicite là-dessus.
Côté graphique, Christophe Wild opte pour l'hyper-réalisme. Si l'ensemble est bien rendu (avec quelques touches d'humour), le rendu informatique laisse un goût de superficialité, à moins que la couleur monochrome ne fasse trop unie.

Frontiers est un concept amusant, mais les failles du scénario et le rendu informatique ne lui rendent pas hommage. A réserver aux amateurs des jolis graphismes.

FRONTIERS
T1 LA TRAQUE
AUTEUR : CHRISTOPHE WILD
COLLECTION : GRAFICA
EDITIONS : GLENAT

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires