Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 21:48

game-over--only-for-your-eyes.jpgKid Paddle a invité ses amis au week-end pyjama et jeux vidéo. Au programme : finir le jeu du petit barbare. Sauver la princesse, éviter les pièges, savoir tuer les Blorks. Ces quelques heures seront-elles suffisantes pour venir à bout du jeu et qu'enfin, le mot "Vous avez gagné" apparaisse ?

7ème tome de la série Game Over. C'est l'âge de raison pour les enfants. Est-ce la même chose pour Game Over ? Non, et c'est tant mieux ! Avant même d'ouvrir cet album, deux choses sont changées. La couverture noire met en valeur le petit barbare (héros de la série). Seul en couverture ? Fabriquée avec un vernis sélectif, les Blorks se voient quand on penche le livre d'une certaine façon. Mad Fabrik rappelle que ses créateurs aiment les beaux objets, mais aussi les gadgets. La deuxième chose, c'est un ajout de nom. Le duo Midam-Adam devient un trio avec le scénariste Thitaume. Vous le connaissez ? Moi non plus, mais il a été engagé grace à l'offre que propose Mad Fabrik à tout le monde.
Dans ce 7ème tome (et combien de fins atroces), le petit barbare, fidèle à lui-même se promène avec sa massue. Tuer les Blorks, sauver la princesse, trouver la sortie, tels sont les thèmes de cette série. Sauf que notre héros virtuel n'y arrive pas. Toute la dextérité de Kid Paddle ne fait pas fléchir le jeu. Ecrasé (volontairement ou pas), mangé, éliminé par la princesse, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire les "game over". Les auteurs, dans un souci de grand guignol (puis d'amour du film d'horreur) en rajoutent dans les tripes, le sang, les pustules, sans oublier cet humour potache qui fait vibrer les zygomatiques (et travailler les abdominaux). Si certains gags peuvent paraître facile, on aura droit à des hommages aux comics-books, ainsi qu'à la littérature. Le héros, tel les aventuriers du cinéma muet traverse, imperturbable, les pages. On pourrait comparer ce personnage aux héros des slapstick (Mack Sennett-Buster Keaton).

Vous l'aurez compris, j'ai adoré et dévoré cet album. Qui n'a pas passé des heures devant l'écran à rager aux fins grotesques de nos héros virtuels ? Même si Midam ne pratique pas le jeu vidéo, il lui rend un bel hommage. Quant à Thitaume, pour un premier essai, c'est un succès. On lui souhaite une belle réussite.

GAME OVER T7
ONLY FOR YOUR EYES
AUTEURS : MIDAM-ADAM-THITAUME
EDITIONS : MAD FABRIK

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires