Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 16:08

hansel-gretel

Après avoir détruit la sorcière qui voulait les manger, Hansel et Gretel deviennent des chasseurs de sorcière (avec prime à la clé). Au fil des années, ils ont écumé le pays. Quand une bourgade demande leur aide, suite aux disparitions de plusieurs enfants, le frère et la soeur ne se doutent pas que leurs vies vont être bouleversées.

Popularisé par les frères Grimm, le conte d'Hansel et Gretel prend naissance dès le XVIème siècle. Si les différentes versions changent l'histoire, le thème reste sensiblement le même : deux enfants sont abandonnés dans une forêt. Ils trouvent refuge dans une maison, habitée par un personnage malfaisant... Imaginer une suite à cette histoire pouvait être une réussite. Malheureusement, nous ne sommes pas dans un monde altruiste, mais dans celui des studios américains où dénaturer un conte et ramasser les billets verts devient une religion. Le projet pouvait être sympathique. Réalisé et scénarisé par Tommy Wirkola (Dead Snow), plusieurs acteurs renommés sont présents : Famke Jansen, Gemma Arterton, Jeremy Renner et Peter Stormare. Durant la phase de promotion, toute l'équipe dit s'être beaucoup amusée puisque beaucoup d'effets spéciaux étaient faits sur le plateau (à contrario de la plupart des productions). Ca c'est le bon côté. Malheureusement, la production s'est entiché de Will Ferrell, Gary Sanchez productions et MTV. Si les deux premiers versent dans la comédie (avec du bon et du très mauvais), MTV films cible clairement les adolescents.
Pas de XVIème siècle ici, mais un XIXème débridé. Sorcières, trolls et autres créatures féeriques menacent les pauvres êtres humains que nous sommes. Heureusement, les witch hunters (tout de cuir vêtus) sont là pour nous protéger. Si l'action est mise en avant dans ce genre de production, ici, elle se passera essentiellement de nuit, mal cadrée, avec des ralentis. Les acteurs s'en donnent à coeur joie en cabotinant plus qu'ils ne jouent. En même temps, dans les scènes de dialogues, ils semblent un peu perdus... Peter Stormare joue un chef de la police abruti et borné. Si son personnage se voit très loin à l'avance, il n'en reste pas moins humoristique. Famke Jansen s'essaie au maquillage numérique et à la séduction brutale, mais ça ne fonctionne guère. Quant au jeu des deux principaux acteurs, Jeremy Renner fait dans le mutisme-blasé-souffrance psychologique du passé tandis que Gemma Arterton est plus souvent filmée au niveau de la poitrine et des fesses. Peut-être que le réalisateur pensait que le cuir lui allait bien...

Voulant s'associer à plusieurs genres cinématographiques (action/horreur mais pas trop/une dose d'amour et deux d'humour), Hansel et Gretel Witch Hunters rate plusieurs marches. Heureusement, on évite le navet, le nanar, pour aller du côté d'une série B (à 60 000 000 de dollars). Si le scénario est d'une grande naïveté (les sorcières ne sont pas toutes méchantes), si quelques scènes clés sont affligeantes (les héros oublient où ils ont passé leur enfance !), la bonne humeur communicative ambiante rattrape le tout. Le sang utilisé ravira les aficionados, mais c'est Edward qui prend sa place de vedette. Un troll qui n'est pas créé par ordinateur, ça faisait combien de temps qu'on n'avait pas vu ça ? Des effets spéciaux réalisés sur place ? Quant aux armes des chasseurs de primes, si elles sont incongrues, elles restent néanmoins efficaces. On ne s'ennuie pas pendant les 90 minutes de ce film, mais il faut laisser son cerveau à l'entrée (Evitez la version 3D, elle ne sert à rien).

 

HANSEL ET GRETEL : WITCH HUNTERS
REALISATION : TOMMY WIRKOLA
ADAPTATION ET SUITE D'HANSEL ET GRETEL

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Films
commenter cet article

commentaires