Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 09:00

amulette-samarcande.jpgLe djinn millénaire Bartiméus est appelé sur terre pour dérober ce qui semble être une amulette aux grands pouvoirs. Son crime est commandité par Nathaniel, un magicien de douze ans. Nous sommes au XXIème siècle à Londres, et les magiciens ont envahi les sphères du pouvoir. Nathaniel, comme beaucoup d'enfants est adopté par un magicien. Celui-ci s'engage à l'élever au niveau scolaire et magique. Mais Nathaniel est d'une autre trempe. Il est plus intelligent que la moyenne. Il apprend plus vite, sans l'aide de son maître. Pour se venger d'un "affront" fait par un invité, Nathaniel veut lui voler un bien précieux : L'amulette de Samarcande. Il fait appel au djinn Bartiméus, un démon qui remonte à Salomon et Ptolémée. Mais celui-ci deteste les magiciens et essaie par tous les moyens de leur faire payer leur invocation. Car chaque magicien a son "démon" familier, et sans les formules, ni le démon, le magicien n'a aucun pouvoir. En tant que djinn, Bartiméus est un rebelle, qui voudrait un peu plus d'égalité... Mais à sa façon. Le forfait accompli, Nathaniel et Bartiméus vont devoir affronter des hordes de démons, le gouvernement anglais, dont le premier ministre, la résistance au gouvernement, et le propriétaire de l'amulette. Celui-ci étant un personnage haut placé, bien entendu...

Vous avez détesté l'ambiance d'Harry Potter ? Vous adorerez L'amulette de Samarcande. Les magiciens ont le pouvoir mais ils s'en servent à leur propres fins. Ceux qui ne sont pas magiciens sont des plébéiens! Seuls les magiciens sont des êtres supérieurs (surtout imbus de leur personne) D'ailleurs Bartimeus le dit bien : "Si vous voyez un magicien à longue barbe avec la robe et le chapeau, celà montre à tous les coups quelqu'un qui n'a pas beaucoup de pouvoir. Les vrais magiciens sont discrets sur leur apparence." Les démons ne sont pas mieux d'ailleurs : railleurs, serviles pour certains, ils détestent être mis au service des humains .

Jonathan Stroud n'a rien inventé mais  il a remodelé le genre de l'apprenti sorcier. Si le héros était un démon ? Et si toutes les réflexions qu'il se faisait étaient en bas de page ?
Bartiméus est un être sarcastique. On apprend beaucoup sur l'humanité vu sa longévité... Sur les démons, les homoncules, les gnomes..Toujours avec beaucoup d'humour sur nous les humains. Les chapitres divisés entre Nathaniel et Bartiméus montrent les deux côtés : humain et démoniaque. Si Bartiméus est écrit à la première personne, Nathaniel est écrit à la troisième. Le style, dynamique, vous entrainera dans des aventures rocambolesques. A lire quand on a une baisse de moral. Encore un livre à se faire rembourser par la sécu

 

LA TRILOGIE DE BARTIMEUS T1

L'AMULETTE DE SAMARCANDE

AUTEUR : JONATHAN STROUD

EDITIONS : LE LIVRE DE POCHE

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires