Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 09:29

VolontéLe pays Qhmarr ne veut pas passer sous le pavillon de l'empire d'Asreth. Que chacun reste à sa place selon la volonté du lâh, et de son représentant, le Quasul. De son côté, le généralissime D'eolus Vasteth, essaie de mener à bien sa mission diplomatique, alors que l'armada est aux portes de la capitale.
C'est alors que le gouverneur et le Quasul lui proposent de jouer la bataille via un jeu de plateau. Celui qui le remportera, gagnera la bataille.


Récit d'une centaine de pages, La volonté du dragon raconte l'affrontement d'un David contre Goliath. Mais Lionel Davoust s'amuse avec les personnages et les situations. Ainsi, la résolution du combat est toujours incertaine, le suspense est haletant, et l'histoire, captivante.
Ce court roman se place dans une oeuvre plus grande, celle d'Evanégyre. Tous les récits faisant allusion à ce monde sont indépendants. Chaque histoire est éclairée d'une façon précise. Son auteur, Lionel Davoust, développe cet univers. Il l'a déjà mis en scène dans l'anthologie Identités (Editions Glyphes).

Ici, la narration oscille entre le navire amiral, La Volonté du Dragon et le jeu de plateau, dans la capitale Qhmarr. Deux lieux, deux récits, une bataille.

L'auteur réussit très bien à nous faire sentir l'absurdité de la guerre, la soif de puissance des dirigeants, mais aussi la peur de chaque soldat, ainsi que la fidélité aux royaumes, qu'il soit Qhmarr ou Asreth. Différents personnages vont émerger du récit, et à travers eux, nous sauront ce qui se passe dans les différentes parties du navire. Là aussi, la connaissance du monde marin de Lionel Davoust est un atout pour le lecteur. Chaque pièce, chaque machine est à sa place, ce monde est palpable, réaliste.
Si les scènes de navires sont une partie du récit, il faut souligner l'ambiance qu'insuffle l'auteur à l'autre lieu de narration. L'affrontement psychologique entre deux empires, via des pions, des idéologies. Une tension qui se ressentira jusqu'à la dernière ligne.

Après Thomas Geha, Lionel Davoust est le second auteur édité par les éditions Critic. Un choix éclairé,vu le travail de narration, de l'univers et des personnages. Vivement septembre pour le troisième auteur : David S Khara. 

 

LA VOLONTE DU DRAGON

AUTEUR : LIONEL DAVOUST

EDITIONS : CRITIC


Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Science-fiction
commenter cet article

commentaires