Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 12:54

leviathan_la_chute.jpgMichael Petersen, chercheur en biologie marine, va partir en mission dans l'Antarctique, dont une semaine de traversée maritime. Seul problème, Michael a la phobie de l'océan depuis le naufrage qui a coûté la vie à ses parents. Son entourage est inquiet de cette décision et cherche à le dissuader, mais Michael ressent le besoin d'accomplir ce pas en avant. Masha, initiée à la voie de la Main Gauche, a été envoyée pour contrecarrer l'avenir du savant. Cherchant à en savoir plus, elle est prise pour cible. Adversaires et alliés, ils devront se serrer les coudes pour échapper à leurs adversaires.

Lionel Davoust n'est pas un inconnu pour ceux qui lisent des littératures de l'imaginaire. Traducteur, "père fouettard" du futur Dictionnaire Encyclopédique des Littératures de l'Imaginaire, auteur lui-même, Lionel Davoust commence à être connu. Pourquoi écrire du thriller, alors que son premier roman relevait de la SFFF (Science-Fiction, Fantasy, Fantastique) ? Parce qu'il aime brouiller les pistes et que Léviathan est un thriller ésotérique... nuance. Passant d'un genre à un autre avec une facilité déconcertante, Lionel Davoust n'a pas écrit un roman qui s'installe dans un genre précis. S'il est bien question d'enquêtes, de machination, l'auteur utilise les ressorts dramatiques que l'on retrouve aussi bien dans le policier, dans le fantastique, voire la littérature féminine... Le champ est vaste. Il réussit à maintenir l'intrigue et l'attention du lecteur intactes. Un tour de force où d'autres seraient tombés dans le cliché.
La trame est simple. Un chercheur traumatisé durant l'enfance part en mission malgré son entourage. Victime d'une machination, sans le savoir, il est surveillé par une initiée qui devient trop curieuse. Elle-même devient une cible. Ce qui pourrait se révéler un simple thriller devient fantastique sous la plume de Lionel Davoust. La planète est sous la coupe de la Main Droite. Celle-ci prône l'ordre absolu auquel il faut se soumettre sans condition. Le Comité, lui, prône la voie de la Main Gauche : "guerriers de la connaissance, mages... n'avaient d'autres règles que celles qu'ils se fixaient individuellement". Le Comité, qui surveille Michael Petersen via Masha, permet à ses initiés d'accéder à des pouvoirs. Pouvoirs qui sont à la limite de l'humain. On en dénombrera trois : se focaliser sur un ou plusieurs sens, l'ardence, un feu intérieur et l'accomodat, la suggestion en fonction des évènements.
Ingénieur halieute de formation ( étude des ressources vivantes du milieu aquatique), l'auteur nous met face à la mer. Celle-ci sert de toile de fond au roman. Le personnage principal en a peur. Malgré cela, il devient spécialiste en zoologie marine et part en Antarcticque. Au cours du récit, on apprend que Michael attire certaines espèces. Lionel Davoust nous décrit l'élément aquatique non pas comme une amie, mais comme un élément sauvage. Insondable, dangereux, l'océan reste, sous sa plume, mystérieux et attirant. Les personnages principaux sont aussi mystérieux que l'élément aquatique. Masha, initiée à la main gauche est chargée de surveiller de très près Michael. Pour cela, tel un espion, elle utilise doubles identités, cachettes. Fidèle à sa liberté, elle est prête à sacrifier son devoir si on s'attaque à ce qu'elle a de plus cher. Michael Petersen est un bon scientifique, conciliant devant les évènements et traumatisé suite à un naufrage. L'auteur qui aime brouiller les pistes (je me répète), saura nous dévoiler des facettes insoupçonnées du personnage qui semblait effacé jusque là. Le reste de "la distribution" est éclectique. Au fil des pages, on va suspecter tel ou tel personnage de faire partie de la machination. Lionel maîtrise son suspens et met en place ses pions comme sur un jeu d'échec.

Que retenir de ces lignes ? Ce premier tome de Léviathan (qui en comportera trois) est un voyage enthousiasmant. Voyage dans l'Antarctique, mais aussi voyage personnel pour les deux personnages principaux. Il y est question d'ésotérisme sans qu'on ait besoin d'adhérer ou de croire à ces mouvements. Formidable conteur, Lionel Davoust nous emmène dans un univers riche et varié. Ses ambiances sont subtilement préparées et vous tiendront en haleine jusqu'à la fin.

LEVIATHAN T1
LA CHUTE
AUTEUR : LIONEL DAVOUST
EDITIONS : DON QUICHOTTE

 

Merci à Dialogues d'avoir permis l'existence de cette chronique.

dialogue-croise.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires