Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 08:28

lloyd_singer_3.jpgLloyd Singer s'est envolé en russie pour retrouver les parents de Zéna, mais ceux-ci ont mystérieusement disparus. Simon La Bianca ordonne une descente dans un club universitaire : rhô upsilon sigma, mais quelqu'un les prévient de l'arrivée des fédéraux. Quant à la famille Singer et Zéna, elles s'aperçoivent qu'Elliot a disparu.

Troisième tome de Lloyd Singer et dénouement du cycle. Alors que les situations semblaient s'arranger, elles ne font qu'empirer. L'auteur de cette manoeuvre diabolique : Luc Brunschwig. Le scénario continue de s'insérer dans le passé de Lloyd Singer, mais aussi dans celui du quartier de Little Jérusalem, où tout le monde se connaît. A la fin ce ces trois tomes, nous saurons les origines de Makabi.
Ecriture diabolique je me répète, car Luc Brunschwig continue d'explorer les différentes histoires: la communauté de Little Jerusalem, le passé de Lloyd Singer, l'enquête pour reconstituer le réseau clandestin. Les trames se télescopent, se complètent, avant un final déroutant. Sans vous révélez la fin, n'espérez pas qu'elle soit heureuse.
Si Lloyd Singer est le gentil garçon célibataire qui a du tout sacrifier pour sa famille, il va affronter ici sa némésis, qui, pour l'argent détruit des familles entières. Le mal s'étend au grand jour, tandis que Lloyd combat masqué. Makabi est si secret que peu de personnes connaissent son identité. Un scénario à relire depuis le début pour bien comprendre tous les enjeux.
Froid, tel est l'adjectif pour qualifier le trait et la couleur des dessins. Si la couverture met en évidence un rouge sanglant, la suite des évènements se situera dans un univers particulier. La nuit est blafarde, le temps russe est pluvieux, l'antre de Sergueï est fait d'angles droits et de grands espaces. Tous ces détails nous éloignent des personnages. Nous ne sommes que des témoins de ce dénouement. Olivier Neuray et Isabelle Cochet, respectivement auteurs du dessin et de la mise en couleur font un travail magnifique. Un cadrage, une couleur proche des meilleurs films policiers.

Grand Angle faisait un pari risqué de rééditer le triptyque Lloyd Singer. Mais la devise "La bd comme au cinéma" se confond avec ce premier cycle. On se croirait au cinéma. Une expérience singulière que cette histoire qui d'enquête policière glisse vers le polar. Une découverte aussi d'un héros atypique et attachant. A découvrir, lire et faire partager.

LLOYD SINGER T3
VOIR LE DIABLE
AUTEUR : LUC BRUNSCHWIG
DESSINATEUR : OLIVIER NEURAY
EDITION : GRAND ANGLE

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires