Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 09:13

muchel.jpgLe clan Vaillant n'est plus ce qu'il était. Alors que la construction essaye de résorber la crise, Michel a des problèmes avec son fils... Au moment ou la course automobile reprend pour lui. L'ancien champion devra faire des choix drastiques.

Avec 70 albums de Michel Vaillant, et quelques tomes d'intégrales, la série créée par Jean Graton aurait pu être terminée. C'était sans compter sur les éditions Dupuis et sa team. Philippe Graton et Denis Lapière en directeurs de courses, Marc Bourgne et Benjamin Benéteau en pilotes. Mais ces prestigieux noms de la bande dessinée allaient-ils accoucher d'un 56CC (56 pages cartonnée couleurs) bon pour le pilon ou pour une nouvelle saison (dixit l'accroche de ce "premier" tome) ?
Il était difficile de passer à côté du lancement de ce nouveau tome de Michel Vaillant. Que ce soit du côté de la bande dessinée ou de la course automobile, il était présent partout ! Heureusement, car avec plus de 5000 nouveautés par an, difficile de trouver son lectorat !
Les pistes pour cette nouvelle histoire étaient vastes, mais les auteurs décident de resserrer l'intrigue autour du noyau familial. Une façon de dire qu'on recommence la série après une pause de cinq ans. Dès la première page, on sent le titre "Au nom du fils" qui colle à l'histoire. Entre les fils et les pères, qui aura le fin mot ? Car si le père Vaillant a laissé les rènes à ses fils, il a encore son mot à dire. Le "vieux" en a encore sous le capot.
Côté dessin, on reste dans ce qui a fait le succès de la série : ambiance familiale et courses, psychologie et action. Le changement de dessinateur se fait sentir, mais ce coup de jeune est bénéfique pour tout le monde !  La nouvelle saison de Michel Vaillant rassemblera anciens et nouveaux lecteurs autour de la voiture !

MICHEL VAILLANT T1 AU NOM DU FILS
SCENARIO : GRATON-LAPIERE
DESSIN : BOURGNE-BENETEAU
EDITIONS : DUPUIS

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires