Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 09:07

moi_lucifer_duncan.jpgLucifer, Prince des Ténèbres de l'enfer écrit sa biographie. Pourquoi ? Parce que Dieu a un fait un pacte avec lui. S'il passe 30 jours dans le corps d'un homme sans commettre de méfait, il reviendra au paradis. Lucifer accepte et se retrouve dans la peau de Declan Gunn, écrivain raté. Etant fidèle à lui-même Lucifer/Declan prend la plume et raconte sa version de l'histoire. Des origines à nos jours. Pourquoi ? Pour L'embêter, évidemment.

Est-ce qu'on attendait cette (auto) biographie ? Oui, puisqu'on avait que la parole de Dieu. Glen Duncan se glisse dans la peau du roi des menteurs et raconte deux histoires : Lucifer lui-même de sa naissance à la signature du pacte et Lucifer prenant possession de Declan, découvrant ainsi la condition humaine. Ce double récit est imbriqué l'un avec l'autre puisque Lucifer n'arrête pas de digresser. Un moyen facile et répété à outrance pour nous faire comprendre que : l'enfer c'est cool, Dieu n'a pas bougé le petit doigt pour les humains depuis longtemps, Jésus est imbu de sa personne... Quant à la bible, elle a été mal écrite ! On le plaindrait presque. Lucifer qui se fait homme sic, c'est autre chose. Si la moralité et l'aspect physique de Declan sont déplorables, la capacité de ressentir comme les humains est tout nouveau pour le démon. Comme un nouveau-né, il va s'étonner de tout, s'émerveiller de chaque instant, tout en critiquant certains aspects de notre vie (C'est Lucifer, ne l'oublions pas). Quant à Declan, il le mène dans l'industrie la plus artistique, florissante et immorale : le cinéma.

Avec Moi, Lucifer, Glen Duncan donne la parole au diable et le rend presque humain. Presque, oui, car son humour acide, sa mauvaise foi (avec des citations de la Bible d'Augustin Crampon). On pourrait comparer son discours à ces méchants des films, qui, avant de vouloir tuer le héros, expliquent le plan. C'est drôle, ça pique notre bonne conscience, mais c'est toujours respectueux de Dieu. Oui, qui l'aurait cru ? Lucifer respecte Dieu ! Un roman fantastique qui permet de passer du bon temps, tout en s'interrogeant sur la religion. Diabolique, grinçant et efficace !

MOI, LUCIFER
AUTEUR : GLEN DUNCAN
COLLECTION : LUNES D'ENCRE
EDITION : DENOEL

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires