Lundi 11 juin 2012 1 11 /06 /Juin /2012 15:00

Par Hervé

reines-et-dragons.jpeg Depuis 4 ans, les éditions Mnémos et le festival Les Imaginales publient une anthologie, dirigée par Stéphanie Nicot. Changement pour cette année où la direction est laissée à deux co-directeurs : Lionel Davoust et Sylvie Miller. Un binôme pas si inattendu puisqu'ils participent aux Imaginales depuis de longues années. Passer après Stéphanie Nicot peut être une gageure, mais les nouveaux dirigeants de cette anthologie 2012 ont quelques atouts. En tant qu'auteur, je vois Lionel comme quelqu'un de rigoureux. Il allie la technique (mathématique) et la finesse de son écriture. Vous ajoutez une remise en question à chaque texte ainsi qu'une imagination débridée. Sylvie Miller, je la connais par ses traductions et son noir duo avec Philippe Ward. Des traductions toujours enlevées, mais sans comparaison avec le "bras-coude-genou", le off des Utopiales. Sylvie Miller y lit des textes incompréhensibles, qui font pleurer de rire l'assistance. La lecture, en français, est déclamée avec un accent de l'est. Ca tombe bien, Epinal aussi. Malgré ce portrait succinct et partial, imaginez ce que peut donner l'alliance de ces deux personnes. Des deux, qui est la reine, qui est le dragon ?

Dans cette anthologie, deux textes sont vraiment à part. Achab était amoureux de Justine Niogret est à la limite du surréalisme. L'auteur perdrait presque le lecteur si la maîtrise du texte n'était pas présente. Le dit du Drégonjon va encore plus loin dans sa construction puisque je le vois comme une chanson avec ses refrains. Répété tout haut, je n'ai pas réussi à l'apprécier, il me manquait la musique.

Le dragon peut se révéler souverain d'un royaume. "L'animal" a besoin d'exécutants pour que sa volonté soit faite. Thomas Geha nous dévoile les coulisses du pouvoir où l'homme est un "dragon" pour l'homme. Il était à suivre, il est confirmé. Thomas, texte après texte, nous régale de son écriture et de ses univers. Je m'y suis perdu avec plaisir.

Quand on évoque le dragon, ou la reine, on pense aux richesses. Anne Fakhouri raconte, à sa façon, ce qu'on trouve dans un nid de dragons. Des pierres précieuses qui engendrent la convoitise.

Le dragon peut être aussi vu comme un monstre. Selon les auteurs, cette monstruosité sera prouvée ou non. Pour Adrien Tomas, cadet des douze auteurs, ce monstre sert à régner et à diviser.  Pierre Bordage raconte la quête de la reine Hoguilde pour tuer Morflam. Une quête qui l'amènera à mieux se connaître. Azr'Khila, la nouvelle de Charlotte Bousquet, détaille le chemin pour faire venir la déesse aux deux visages. Pour Nathalie Dau et Erik Wietzel, ce n'est pas tant l'apparence de l'animal, qui est monstrueuse, mais les décisions prises par les hommes.

Dans cette anthologie, il est souvent question de séduction, d'accouplement. Le dragon de Mélanie Fazi n'est pas celui qu'on croît. Sept jeunes filles cloîtrées attendant que l'avatar choisisse l'une d'elles. Une seule reine et six servantes. Passée maîtresse dans l'art de faire ressentir l'ambiance, Mélanie Fazi nous  ouvre les portes d'une "école" où la haine et l'amour sont palpables. La reine de Mathieu Gaborit doit se frayer un chemin à travers un univers de fantasy urbaine. Elle doit séduire le dragon, qui est là, quelque part autour. Quant au titre "Under a lilac tree", il m'évoque la chanson "under a lemon tree".. Là où vont les reines est sans conteste ma nouvelle préférée. Quant une reine en devenir, doit tuer un dragon, comment s'y prend elle ? Une merveilleuse fable politique.

Grace à Lionel Davoust et Sylvie Miller, nous pouvons lire douze textes français de Fantasy. Le "F" majuscule est largement mérité puisque les douze auteurs (6 hommes, 6 femmes) ont manipulé le genre. Il le fallait avec un thème aussi fédérateur que "Reines et Dragons". Je n'ai pas tout aimé, mais chaque texte nous emmène dans un univers différent, loin des images naïves que peuvent évoquer ce thème. S'ils acceptent le défi pour l'année prochaine, la relève est assurée !

REINES ET DRAGONS
ANTHOLOGIE DIRIGEE PAR SYLVIE MILLER ET LIONEL DAVOUST
EDITIONS MNEMOS

Publié dans : Fantasy - Ecrire un commentaire
Communauté : Temps X - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés