Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 09:07

 

Rue_des_livres_2014.jpg« Rennes, ici Rennes ». Deux heures de voyage plongé dans la Grèce mythologique des années 30. Le tome 3 de Lasser, Détective des Dieux est une gourmandise. En cette période de carême, je devrais me modérer, mais j'ai du mal.
Yaneck, rédacteur sur Les Chroniques de L'Invisiblevidberg m'accueille dans sa petite famille pour le week-end. Ce ne sont pas seulement les murs qui sont remplis de bandes dessinées, mais aussi les jeux. « Casse Toi Pauv' Con » est un jeu politiquement comique dont les illustrations sont de Martin Vidberg. Une soirée ludique avec Bohnanza et La Guerre des Moutons. Je pensai finir Lasser, mais mon hôte a une « petite » collection de comics...

Le lendemain, nous arrivons un peu avant l'heure, mais les bénévoles nous accueillent avec le sourire. Le site du festival Rue Des Livres est un gymnase, mais celui-ci est décoré de tel façon qu'on oublie son utilisation première. Des grandes avenues parcourent le lieu et déservent les nombreux stands. Je croise tout de suite mon premier rendez-vous : David S Khara. Avant d'attaquer l'interview nous prenons un café avec Yves Tanguy et nous parlons... De Brest...
Une formidable rencontre que David S Khara. Modeste dans ses propos, il vous rappelle que derrière l'auteur, il y a un être humain. Etonnant travailleur aussi puisqu'il rend ses travaux en avance de plusieurs mois ! La matinée va être d'ailleurs faites de rencontres audios. J'enchaîne avec Hervé Jubert. Malgré mes questions décalées, l'auteur répond avec humour et dynamisme. Lui-aussi est un formidable travailleur puisqu'il travaille une sur une heptalogie (7) de livres pour les éditions Rageot. Quant à la dernière, ce fut le point culminant. De Lasser aux traductions, du Noir Duo à celui qu'elle forme avec Lionel Davoust pour Les Imaginales, Sylvie Miller est intarissable. Trois rencontres parfaitement rythmées qui, j'espère, donneront quelque chose au montage...

Après avoir retrouvé Yaneck, nous effectuons un premier tour des stands. J'en profite pour saluer les éditions que je connais (P'tit Louis, Sixto, Critic ) et je repère un album que je connais : Les Aventures d'Ultra-Chômeur. J'avais vu un homme déguisé ainsi au Salon du livre de Paris. Je connais désormais les éditions : Presque Lune. Ils nous vendent si bien les livres que je craquerai plus tard sur un récit post-apocalyptique.rue-des-livres-

Il est déjà l'heure de se restaurer. Les blogueurs bretons sont présents. Je ne connais qu'une personne, mais qui ne connaît pas Yvon d'Eireann ? On aurait pu dire les blogueuses bretonnes puisqu'il y a plus de femmes que d'hommes. Les conversations parlent des blogs, des livres, des rencontres sous un soleil revigorant. La marche ouvre l'appétit et c'est un menu marocain qui nous attend : soupe, couscous et pâtisseries nous revigore. L'ambiance est bonne, le service est agréable et simple, sans oublier la nourriture qui est succulente... Le retour se fera tranquillement, histoire de digérer ces victuailles avant de se nourrir l'esprit. Arrivé sur le site des Gayeulles, j'achète les nouveautés Rageot. Si la nouvelle série d'Hervé Jubert est sortie, les livres de Thomas Geha et David S Khara ont de l'avance. Une aubaine pour avoir une dédicace d'auteurs que j'apprécie.

rue-des-livres-3Avec Yaneck (revenu d'interview), nous nous dirigeons vers le speed-booking. J'y retrouve Antoine Mottier (un des modérateurs des Utopiales) qui nous explique ce qu'est le speed-booking : échanger sur nos derniers livres avec un interlocuteur, en quatre minutes. On parlera fantasy, science-fiction, manga, policier, poésie. Nous étions peu mais c'était très bien et il est toujours sympathique de découvrir d'autres univers. La fatigue commence à se faire sentir, mais avant de partir, nous avons envie d'assister à la conférence sur le polar. Est-ce le hasard, la fin de la journée ? Nous ne verrons jamais la conférence. Nous retrouvons les blogueurs/eses : Yvon est présent ainsi qu'Enna, Gambadou, Sylire et Géraldine.

rue-des-livres-4

Une première journée remplie de rencontres, de livres et couronnée par une tarte dijonnaise, suivie de fraises de Plougastel et de tranches de mangue. Je connais pire comme dîner. Dimanche, ce sera le deuxième tour au festival Rue Des Livres

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Evènements
commenter cet article

commentaires

enna 30/03/2014 13:50


Ravie d'avoir fait ta connaissance! Ce fut une journée riche en découvertes!