Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 18:15

SONGES-T2Engagée comme gouvernante d'un enfant surdoué, Coraline est victime de rêves étranges. A chaque fois, elle est sauvée par un inconnu qui demande sa récompense. Décidée à en savoir plus, Coraline mène l'enquête.

Lorsque le tome 1 sortait (il y a 6 ans), le scénario de Denis Pierre Filippi et le dessin de Terry Dodson s'accordaient à merveille. Un univers rétro, peuplé de créatures mécaniques fabuleuses, où l'on croisait pirates, sauvages dénudés. Un rêve d'enfant vu par les adultes puisque les auteurs pimentaient le tout d'un érotisme léger. A la fin de ce premier tome, on n'en savait pas beaucoup plus.
Avec ce deuxième tome, allait-on être récompensé ? En partie seulement. Si certaines planches sont magnifiques de sensualité, d'autres sont faites à la va-vite. Les univers sont exotiques (un harem, le japon, la Bretagne arthurienne), la mécanique est hallucinante de génie. De beaux dessins même si quelques arrières plans laissent à désirer.
Ce qui gêne, c'est le scénario. Alors qu'on réclame des séries moins longues, ici il manque la moitié d'un tome ! Si le fait de mener l'enquête en petite tenue n'est pas dérangeant, si tout ne peut pas s'expliquer parce que c'est le mondes des rêves, l'ajout d'un lien familial est surprenant et inutile. Il manque une information qui permet de justifier ce lien. Quant à la fin, elle manque de cohérence avec Vernère soudain compréhensif !

Repoussé plusieurs fois, ce tome 2 de Songes est une semi-déception. Si nous avons la fin de l'histoire, certaines parties ne sont pas expliquées alors que des péripéties surviennent à la moitié de l'album. Heureusement il restera toujours ce concept de d'univers-rêve excitant, imaginé par Denis Pierre Filippi et mis en image par Terry Dodson.

SONGES
T2 CELIA
AUTEUR : DENIS PIERRE FILIPPI
DESSINATEUR : TERRY DODSON
EDITEUR : LES HUMANOIDES ASSOCIES

La chronique modifiée sur Auracan

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires