Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 19:23

soufflevent--le--t1.jpgLors du relais de l'aéropostale, Sacha, jeune pilote intrépide ne s'attendait pas à trouver deux passagers. Convaincu par son collègue, il prend en charge une jeune fille et son chat ailé, direction Alexandrie. Malheureusement, ils sont très vite pris en chasse par  les militaires. Ceux-ci sont intéressés par la fiole que porte la jeune fille : le soufflevent...

Prévue en 4 tomes, la série Le Soufflevent démarre sur les chapeaux de roues. On est littéralement plongé dans cette histoire, où les services de l'aéropostale jouent un rôle très proche du nôtre (le courrier doit passer). Dans cet univers, l'aéronautique a évolué différemment . Dirigeables, biplans, côtoient des bateaux dotés de ballons, des avions à voile. Un moyen pratique de naviguer, même si les pirates ont fait de même. A côté de cette évolution mécanique, il semble que les progrès scientifiques soient plus avancés que les nôtres. Les chercheurs jouent avec les cellules des êtres, pour en tirer des chimères (comme le chat ailé Typhon).
C'est dans cet univers vaste, complexe, qu'Andoryss nous propose de voyager. Tout de suite, le ton est donné, il y aura peu de place pour les pauses. Place à l'action, on expliquera plus tard. Bien rythmé, l'intrigue se lit facilement, explique en peu de temps l'histoire et nous offre quelques surprises ! On ajoutera que les personnages ont des caractères tranchés (certains dialogues valent leur pesant d'or) tout en étant attachant. Un mois de janvier faste pour Andoryss, dont la sortie du roman Les enfants d'Evernight est pour bientôt, aux éditions Castelmore.
Xavier Collette n'est pas en reste. S'il ne publie pas trop de bande dessinée (Alice au Pays des Merveilles avec David Chauvel, aux éditions Drugstore), il est reconnu pour ses illustrations. Il ne dénote pas ici avec ses personnages, tantôt patibulaires, mystérieux, attachants. Car au premier coup d'oeil, aucun n'est sympathique. Du fait d'un lourd passé, le sourire ne se gagne qu'après l'avoir mérité. C'est là, le tour de force du dessinateur. Rendre dans le dessin, toute la complexité narrative d'Andoryss. Une complexité qui s'étend aux machines, à la géographie, aux vêtements. Le trait de Xavier a travaillé dur, mais le rendu et les couleurs sont à la hauteur de l'attente. Les horizons sont somptueux, les yeux de Typhon sont hypnotiques et ces bateaux volants ? On s'y croirait ! Si l'univers vous fait penser à Myazaki et plus exactement au Chateau dans le Ciel, il y a plus mauvaise référence, non ?
Ca fait trois ans que le projet a été mis en ligne via le tumblr des auteurs. Signé chez Delcourt, ils ont été dirigés d'une main d'acier par David Chauvel, mais ils n'ont pas l'air d'avoir été traumatisés, puisque trois autres tomes sont prévus.

Devinette : Xavier Collette a glissé son chat sui avit peur des ombres, saurez-vous le retrouver ?

LE SOUFFLEVENT T1
AUTEUR : ANDORYSS
DESSINATEUR : XAVIER COLLETTE
COLLECTION : JEUNESSE
EDITIONS : DELCOURT

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires