Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 09:28

don-presque-mortel-eschbach.jpgRentrant à la Maison, Marie découvre des policiers armés dans son quartier. Et pour cause, un jeune homme s'est caché chez ses parents. Heureusement qu'ils ne sont pas là. Sous la contrainte, Marie suit son kidnappeur. Il est français, il se prénomme Nathan. Il prétend ne pas être dangereux. Vraiment?

Andreas Eschbach s'essaie au roman adolescent. Ce n'est pas la première fois. Il a déjà publié Projet Mars aux éditions de l'Atalante et Copie parfaite chez Pocket Jeunesse. Ici, il réussit à marier trois genres littéraires : policier, romance, et imaginaire. Nathan Duprée est le personnage poursuivi par les policiers et nous l'apprendrons plus tard, par un institut secret. Qu'est ce qui fait que Nathan soit si différent des autres adolescents? Un don rare. Marie, jeune allemande, va l'apprendre à ses dépends. Elle va suivre Nathan, d'abord sous la menace, puis pour être avec lui, l'aider à fuir.
Andreas Eschbach réussit toujours à rendre véridique ses romans. Que l'intrigue se passe dans le futur, dans un pays imaginaire, ou que les personnages possèdent des talents particuliers, l'écriture sera très documentée. L'auteur le dit lui-même "Il suffit de chercher un peu, les informations sont sous nos yeux". Un don presque mortel ne change pas cette règle : documenté sur la façon de survivre, sur les pouvoirs paranormaux, c'est un "documentaire" passionnant. On suit Nathan, qui vit avec son don, mais qui ne veut pas l'utiliser à n'importe quel prix. Trop de personnes l'ont utilisé, manipulé. Désormais il vivra sa vie, Au prix d'une calvacade? Marie, son otage qui devient son amie, découvre ce jeune homme. Il a eu une enfance dans une cage dorée (un institut). Résultat : il ne connaît pas grand chose à la vie. Elle va développer, à son contact, des sentiments opposés. Il peut être sympathique, mais il n'est pas normal, et c'est un fugitif. Nathan, lui,  se comporte parfois comme un enfant gâté, soucieux de montrer son don unique. L'auteur a très bien compris la psychologie de ses jeunes personnages, les interactions entre les adolescents, liés par la contrainte.
L'ambiance est très bien rendue. Poursuivie par la police allemande et les agents de l'institut, les deux héros ne peuvent que s'enfuir, essayant, avec plus ou moins de succès de passer les mailles du filet. Marie est une adolescente tout à fait normale. Si, dans sa tête, elle imagine les plans les plus machiavéliques, celà ne restera que de l'imagination. Nos deux héros ne sont "que" des adolescents.

Un don presque mortel est un excellent roman pour la jeunesse. Psychologie des personnages poussée, ambiance tendue, et rythme haletant. Ne commencez pas à le lire. Vous ne vous arrêterez pas avant la fin. Le prochain roman d'Andreas Eschbach sera aussi un livre pour les adolescents : Black Out. L'auteur se spécialiserait-il dans la littérature jeunesse? Adulte ou adolescente, on continuera à lire sa prose passionnante.

 

UN DON PRESQUE MORTEL

AUTEUR : ANDREAS ESCHBACH

EDITIONS : POCKET JEUNESSE

 

Lisez aussi COPIE PARFAITE du même auteur

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires