Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 18:41

amiral ronarc'hLe premier salon littéraire du lycée Amiral Ronarc'h s'est déroulé ce vendredi 13 décembre. Entre 16 heures et 20 heures, auteurs de romans policiers, universitaires, auteurs jeunesse et de bandes dessinées se sont installés dans l'enceinte du lycée. Une idée concept qui voit l'aboutissement de 3 ans de travail.
Depuis les réformes du lycée, une option est née : littérature et société (90 minutes par semaine). Une matière qui n'est pas habituelle sous cette forme, où les élèves ne sont pas notés. A la place, ils ont des appréciations des professeurs. Quand on regarde le programme de l'éducation nationale, l'option littérature et société (prononcer "littso" pour faire jeune) semble complexe. Pour la présenter plus simplement, notre guide dira :"L'idée est de faire découvrir les choses différemment".
A Brest, Anaïg Queillé et Thierry Cottour, tous deux professeurs au lycée Amiral Ronarc'h se sont emparés de l'option pour développer un projet : partir de l'image dans toutes les littératures. C'est ainsi qu'est né le salon littéraire où l'on retrouve plusieurs genres littéraires.
Pour préparer le salon et les élèves, les auteurs sont venus en classe. Ils ont parlé du métier, du livre. Ainsi, il y avait une connexion entre l'objet, le texte et l'auteur. Un projet qui a pu se faire parce que les enseignants ont bénéficié de beaucoup de liberté.
Alors qu'ils sont hors-cadre, les élèves semblent apprécier cette matière innovante. Ils reconnaissent avoir eu peur au début. La crainte était d'avoir une ambiance de musée, où l'on dépoussière des vieilles choses. Ici, heureusement, il n'en est rien. Ils ont lu des textes, ils ont organisé le salon, ils discutent avec les auteurs. Une preuve supplémentaire que ça plaît ? Ils demandent à rester plus tard...
Les auteurs semblent satisfaits. Les éditions P'tit Baluchon se font dévaliser (comme d'habitude), Sixto présente son nouveau livre : Les Voleurs De Cerveaux... Quant aux auteurs de bande dessinée, ils n'arrêtent pas de dédicacer sous le regard ébahi des jeunes admirateurs.
La librairie, représentée par Dialogues, était contente du résultat.

Aller voir les auteurs, discuter, attendre la précieuse dédicace... Ca peut sembler long. Heureusement, de délicieux gâteaux permettaient de compenser le temps.

Si la fréquentation est loin du Festival Etonnants Voyageur ou du Festival Goéland Masqué, le cadre atypique, le feu sacré des enseignants (et des élèves) méritent le détour.
Prochain rendez-vous ? Dans un ou deux ans...

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Evènements
commenter cet article

commentaires