Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 12:00

Samedi devait être une journée chargée. Outre les différentes interviews, je devais prêter Lionel Davoust puisque nous étions deux à lui extorquer ses secrets de fabrication. L'interview, matinale, devait se passer à 10 heures. J'avais à peine franchi les portes du palais des Utopiales, que l'attaché de presse m'alpaguait, tandis qu'un bip m'annonçait un message vocal. "Ton interview est annulée". Si j'avais l'intention d'offrir des macarons à l'organisateur des interviews, là ce n'était plus le cas. Il était honteux, désolé et m'expliquait que Lionel, via une tierce personne, voulait assister à une conférence. Quelle chute de sympathie dans ce personnage jovial et droit qu'est Lionel Davoust.
J'ai assisté à la conférence histoire et conspirations. Lionel y participait, avec Roland C Wagner et Lauric Guillaud mené par Antoine Motier. Percutante, drôle et instructive, elle permit à ma colère de baisser. A la fin, j'ai salué Lionel avec ces mots :"Tu as annulé l'interview". Deux voix se sont élevées. Antoine et Lionel ont reporté l'interview, pas annulé. Vous ai-je dit combien Lionel m'était sympathique ? Je pense offrir des macarons à l'attaché de presse ou un tube de guronzan.
Après avoir pris quelques photos d'auteurs qui imaginaient la fin du monde : "C'est fun, c'est comme un enfant qui détruit ses lego", j'ai rédigé mon deuxième jour des Utopiales. Nous étions tranquille dans la salle de presse, je travaillais bien quand j'entendis : "C'est de la science-fiction médiévale fantastique". C'est ainsi que j'ai fait connaissance d'Andoryss, auteur Des enfants d'Evernight. Sympathique auteur que j'espère pouvoir recroiser. Grace à elle, j'ai pu me présenter à David Chauvel, homme multi-casquettes.
SDC12870-copie-1Vendredi, je parlais des expositions. Paul Corbineau a créé un échiquier fait de différents bois. Chaque pièce représente une partie de son histoire, liée ou pas, à l'imaginaire . Passionnant bavard, l'entendre raconter l'origine de cet échiquier géant est un plaisir. Si vous avez l'occasion de le rencontrer, n'hésitez pas un seul instant. Au pays de la mémoire blanche fut la dernière exposition que j'ai vu. Je ne le regrette SDC12868pas. Le récit de Carl Norac rappelle notre histoire, mais les illustrations de Stéphane Poulin les subliment. Je ne sais pas si les photos rendent hommage aux dessins originaux, mais la taille des illustrations variaient. Les pleines pages étaient superbes, mais les pages divisées en quatre ont attiré mon attention. Un quart de page, détaillé, mis en couleurs et lisible , ça tient de l'exploit !
Juste à côté de cette exposition se tenait l'espace GN. Rien à voir avec la géhenne ou avec les cartes routières. Il est question de jeux de rôles grandeur SDC12872nature. Stéphane, sympathique et affable majordome m'a servi de guide pour m'expliquer les différentes associations présentes avant de m'amener les charmantes représentantes. Que le rôle soit d'interpréter un pirate, un boucher contemporain ou soldat du futur, il se déroule toujours en costume sur un site choisi et décoré par les organisateurs. Les participants jouent à un jeu de rôle Grandeur Nature. A3DL, Stratèges et Maléfices et Mondes Parallèles sont quelques unes des associations nantaises qui promeuvent le GN et font partis de la Fédération Française des Jeux Grandeur Natures. Contrairement au cosplay, les vêtements que l'on porte ne sont pas obligatoirement fabriqués par les participants. Les charmantes hotesses étaient habitées par le rôle, mais totalement disponible. Le discours tenu était sympathique et donnait envie.
Revenons un peu aux interviews. Après des échanges de SMS à 50 mètres de distance, Lionel et moi nous sommes donnés rendez-vous pour une interview sympathique qui s'est finie au bar. C'est là que j'ai pu enfin faire connaissance de Lelf et du traqueur stellaire, deux camarades "numériques". L'autre interview, celle de David Chauvel fut tout aussi intéressante et dynamique. Après plus de 20 ans de métier, l'homme n'a pas écrit son dernier scénario.
Passionnant, foisonnant, les Utopiales est un festival incontournable pour celui qui s'intéresse à l'imaginaire. Littérature, science, cinéma, jeux s'y retrouvent. Les auteurs sont abordables, les rencontres riches et les tables rondes passionnantes. Bravo aux organisateurs pour ce 12ème festival historique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Evènements
commenter cet article

commentaires

Lionel Davoust 29/11/2011 14:41


Tout à fait!

Andoryss 28/11/2011 18:58


La science fiction médiévale frantastique, c'est l'avenir. :D

Hervé 29/11/2011 16:46



Non ! je m'insurge. Vive le passé alors !



Lionel Davoust 15/11/2011 18:57



Maiiiiiiiis!


Je m'offusque! Je n'ai rien annulé, pour ma part, on m'a proposé de participer à cette table ronde (d'autant plus qu'un auteur manquait à l'appel) la veille. J'ai prévenu que nous avions déjà un
rendez-vous, et on m'a assuré que l'info te serait transmise... Désolé pour le loupé mais je n'y suis pour rien :(



Hervé 15/11/2011 20:30



Bonsoir Lionel. Il manquait deux auteurs à l'appel, mais on n'a rien remarqué. Pour ma part, j'ai oublié de dire qu'Antoine et Toi aviez reporté l'interview. C'est corrigé. Quand on écrit plus
vite que la pensée, on manque des choses. Toutes mes excuses !


Ca a été un demi loupé car la table ronde était très bien, et nous avons réussi à nous voir, non?