Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 13:06

Vacances-Nicoby.jpgPar le hasard d'une rencontre, Mathieu se souvient d'un été. Il passait ses vacances d'adolescent avec ses parents, dans un camping. Rien d'excitant, loin de là. Greg et Franck étaient ses voisins. Franck qui ne voulait pas se baigner, Greg, "le brun ténébreux". Puis les filles, Amélie et Marine. Tous allaient se rencontrer pour passer un été inoubliable.

 

Nicoby nous replonge avec délice et nostalgie dans les vacances que nous passions adolescents. Nous n'étions plus des enfants, pas encore des adultes, tout semblait permis. Le scenario montre un groupe disparate. Chacun a son problème à surmonter, ce qui le rend proche de nous. Mais c'est l'été, on veut oublier nos soucis quotidiens. L'histoire défile sous les yeux, les situations, connues, semblent naturelles.Jusqu'à la fin, qui révèle la surprise. Je vous encourage à relire une deuxième fois le livre pour bien comprendre tous les enjeux.

 

Un trait simple et fin, une mise en couleur juste. On ne s'attardera pas sur le dessin, mais sur l'ambiance suggerée. Les rencontres, les premiers émois... Nicoby sait retranscrire avec talent ces moments d'adolescence. Les ensembles contraires nous avaient mis en appétit, celui-ci nous régale.

 

J'irais jusqu'à écrire que Nicoby pourrait être le John Hughes de la bande dessinée, mais ce n'est que mon avis.

 

Petit bonus qui éclaire la psychologie des personnages : Nicoby suggère une bande son. A écouter sans modèration!

 

Vacances...

Scenario/ Dessin/ Couleurs : Nicoby

Editions : Drugstore


Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé - dans Bande dessinée
commenter cet article

commentaires